PETITE REVUE DE PRESSE NATIONALE

Publié le par prg68

A GAUCHE "Un bout de chemin avec la majorité"
Ces propos sont de Manuel VALLS , le député-maire PS d'Evry dans le quotidien "Le FIGARO" du 21août 2007
Extrait: "Nous sommes au bout d'un cycle:une grande partie des idées de gauche se sont épuisées. Pour 20070821.WWW000000331-11429-1.jpgque le PS retrouve une crédibilité , il doit être porteur d'un projet vraiment différent. Cela demande du temps et beaucoup de travail. Si nous ne changeons pas en profondeur notre logiciel , nous resterons durablement dans l'opposition. Face à la droite , nous devons nous opposer en trouvant le ton juste , contrôler l'action du gouvernement , mais aussi proposer. Nous pouvons faire un bout de chemin avec la majorité , à condition qu'elle nous entende, sur des sujets qui peuvent faire consensus.Je pense aux moyens qu'il faut donner à la justice, à la lutte contre la criminalité ou encore au dossier de l'immigration."
photo : Manuel Valls -Le Figaro - jpg

Commentaire du PRG 68:Monsieur Valls brise les tabous...un socialiste qui ose évoque un travail avec le gouvernement de droite et qui cite comme dossiers : justice et immigration.....sera t'il suivi par ses amis ...ou se prépare t'il à accepter une mission de Monsieur Sarkozy?? Ce ne serait pas le premier mais ne faisons pas de procès d'intention. Attendons la suite.

Pour lire l'article complet des propos du député PS recueillis par le Figaro , cliquez sur ce lien valide :
http://www.lefigaro.fr/elections-legislatives-2007/20070821.WWW000000331_manuel_valls_sortons_le_ps-du_carcan_des_courants.html


A DROITE " L'UMP prépare l'ouverture aux municipales"

Article du Figaro daté du 17 août 2007-Extraits

"Travailler ensemble"
"Jean-Michel Fourgous, député maire d'Etancourt (Yvelines), a d'ores et déjà proposé, au soir des élections législatives, à dominique Lochon,sa rivale socialiste pour les municipales , de figurer sur sa liste avec brigitte-bareges.jpgl'assurance d'avoir un poste significatif de maire-adjoint. A Montauban (Tarn-et-Garonne), Brigitte Barèges qui, en 2001 a enlevé ce fief aux socialistes et radicaux qui régnaient sur la ville depuis trente cinq ans, ne s'interdit pas des choisir des radicaux de gauche sur sa liste dans la mesure où l'on se met d'accord sur un projet pour travailler ensemble.
"L'ouverture nationale a quelque peu brouillée les alliances au niveau local. A Mulhouse (Haut-Rhin), Arlette Grosskost qui n'avait pas caché la rumeur face à la nomination au gouvernement de Jean-Marie Bockel, sénateur -maire de la ville,lui propose aujourd'hui malicieusement de figurer sur sa liste à elle, jugeant que l'alternance voulue par les Mulhousiens, c'est moi. Cependant , elle se dit prête à se retirer de la course , si sa candidature devait menancer la droite d'une défaite.

photo Brigitte Barèges -jpg
ville de Montauban
Pour prendre connaissance de l'article complet
http://www.lefigaro.fr/elections-legislatives-2007/20070817.FI000000153_l_ump_prepare_l_ouverture_aux_municipales.html

Commentaire du PRG 68: un député-maire socialiste qui parle de faire un bout de chemin avec le gouvernement, des maires UMP qui parlent  de travailler ensemble, l'effet Sarkozy serait 'il passé par là ? Etonnant!....

J.Barthet Président du PRG 68

Publié dans Actualité

Commenter cet article