Le Maroc n'achètera pas de "Rafales"français mais des TGV et

Publié le par Jacques Barthet

 TGV français pour l'ONCF, les chemins de fer Marocains.


arton11275.jpgUn beau lot de consolation pour la France qui ne vendra pas ses avions Rafales mais qui a vendu au Maroc son TGV et une frégate dernier cri pour la surveillance des frontières maritimes du Royaume Chérifien; quelques espoirs aussi pour le nucléaire civil dans la région de Marrakech, dans le sud du pays...Areva aurait également signé un accord de coopération avec l'Office chérifien des phosphates pour une coopération en matière de recherche dans le domaine de l'extraction de l'uranium à partir de l'acide phosphatique

Le Train à Grande vitesse produit par Alstom Belfort permettra qui plus est de créer de l'emploi à Belfort et peut être même pour le Haut-Rhin tout proche, d'en profiter.

Ce projet marocain qui remonte aux années 2003 concernera dans un premier temps la lgne Tanger -Casablanca avec un prolongement vers Agadir mais un autre projet de Casablanca à Oujda, à la frontière Algérienne est également dans les tuyaux .
L'idée du Maroc mais aussi de l'Europe est de constituer une laison à grande vitesse de l'Europe au Maghreb dont le TGV Marocain constitue la phase première.Déjà actuellement, l' Espagne a adoptée le train français pour son réseau grande vitesse et mailler ce réseau avec celui du Maroc est évidemment très tentant.

Nicolas Sarkozy en visite officielle au Maroc devrait signer le protocole d'accord qui n'en doutons pas réjouira les salariés et la direction d'Alstom mais également de la SNCF et de Réseau Ferré de France qui se verraient confier le matériel roulant complétant les 20(?) "locomotives" et les infrastructures en matière de voies.
trainskv0.pngTrain à grand vitesse, réseau Européen et au prévision au Maroc -jpg

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article