PRG ET INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE

Publié le par prg68

baylet.jpgRENCONTRE BAYLET-FILLON
Fillon clôt avec JM Baylet (PRG) les consultations sur les institutions

Imprimer

 

PARIS, 6 déc 2007 (AFP) - François Fillon a achevé jeudi, en recevant le président du Parti radical de gauche (PRG) Jean-Michel Baylet, la série de consultations entamées mi-novembre sur la future réforme des institutions.

"Tout ce qui ira dans le sens d'un régime présidentiel aura notre assentiment", a déclaré après la rencontre M. Baylet , en déplorant "la frilosité de la classe politique française" face aux projets de l'exécutif.

Il a relevé comme "points positifs" le renforcement des droits du Parlement et l'introduction de la proportionnelle.

"Les radicaux attendent de voir le texte définitif pour se prononcer", a-t-il conclu.

M. Fillon a rencontré tous les groupes représentés soit à l'Assemblée nationale, soit au Sénat, soit au Parlement européen, ainsi que les présidents des assemblées.

Le 12 novembre, deux semaines après la remise des propositions de la commission sur la réforme des institutions présidée par Edouard Balladur, le président Nicolas Sarkozy avait demandé au Premier ministre de lancer ces consultations et de préparer un projet de loi pour avant les fêtes.

Ce texte devra impérativement faire l'objet d'un consensus, l'UMP et le Nouveau Centre ne disposant pas à eux seuls de la majorité des deux tiers au Congrès du Parlement,  nécessaire pour modifier la Constitution.

Or la voie est étroite pour l'exécutif, pris entre le refus du PS d'accorder des pouvoirs supplémentaires au chef de l'Etat, et celui de l'UMP d'accepter le non-cumul des mandats, sans parler d'une très forte réticence à droite vis-à-vis de la proportionnelle.

Publié dans Actualité

Commenter cet article