Michel DESTOT ,PS ouvre sa liste à droite.

Publié le par prg68


Le Maire PS de Grenoble fait liste commune
avec le Modem et ses opposants de droite.
DESTOT-PS---AFP.jpgMunicipales à Grenoble: le député-maire PS présente une liste d'union ouverte au MoDem

GRENOBLE (AFP) — Le député-maire socialiste de Grenoble, Michel Destot, a présenté samedi une liste d'union ouverte notamment au Mouvement démocrate (MoDem), qu'il conduira aux élections municipales dont il est le grand favori en l'absence de l'ex-maire de la ville Alain Carignon (UMP).

"Ma responsabilité de maire c'est de rassembler, car le rassemblement c'est le refus du sectarisme", a déclaré, lors d'une conférence de presse, M. Destot, maire de Grenoble depuis 1995 et briguant un troisième mandat.

Sa liste inclut neuf militants du MoDem, sept communistes, un PRG, un MRC, trois membres de l'opposition municipale de droite, un élu écologiste et de nombreuses personnalités issues de la société civile.

"Nous avons passé un accord politique exigeant qui nécessite que nous soyons solidaires dans la gestion de cette ville, c'est une question d'honneur. Nous partageons le même regard sur l'avenir", a souligné M. Destot.

Présent sur la liste de M. Destot, le président du MoDem-Isère, Philippe de Longevialle, a justifié sa participation en soulignant avoir obtenu des "garanties sur le projet ainsi que sur l'autonomie de son parti".

"Il s'agit d'un accord politique et non d'un ralliement ou d'une fusion", a insisté M. de Longevialle.

L'adversaire principal de M. Destot est un candidat UMP, Fabien de Sans Nicolas, actuel président national des jeunes UMP, qui a également ouvert sa liste à des sympathisants de gauche ainsi qu'à des personnalités du centre.

Les sondages donnent toutefois M. Destot largement favori du prochain scrutin, après le retrait en octobre de l'ex-député maire de Grenoble, Alain Carignon et actuel président de l'UMP-Isère, qui reste toutefois actif lors de cette campagne.

Outre celles du PS et de l'UMP, trois autres listes de gauche, d'extrême-gauche et des Verts sont présentes au premier tour.

Publié dans MUNICIPALES 2008

Commenter cet article