ONU:lancement officiel de l'Année de la Terre.

Publié le par prg68

NEWS DE FRANCE ET DU MONDE !  
plan-te-terrebille_bleue.jpg2008 sera l'Année Internationale de la planète Terre
Les 12 et 13 février, l'Organisation des Nations Unies (ONU) fêtera, à Paris, le lancement officiel de l'Année de la Terre, donnant le point de départ d'efforts internationaux pour mieux comprendre et moins abîmer notre planète...nous consacrerons des articles relatifs à notre planète dans les domaines de l'écologie, de la géologie, de la glaciologie, climatologie etc... 

               

La Prise de conscience collective semble bien être sur les rails, il était temps ; mais il reste  beaucoup à faire avant que la planète bleue" souffle un peu, raison de plus pour se tous mobiliser pour cette cause essentielle pour l'humanité, pour nos enfants et nos petits enfants.
Les voeux pieux ne sont plus de mise car il y a urgence. 

La difficulté consiste bien à créer de l'activité économique, donc de l'emploi, en polluant moins et pour les collectivités territoriales telles que le conseil général à faire toujous plus en préservant les sacro-saints équilibres financiers, mais également les "solidarités aux personnes fragiles " dans une période ou l'Etat se désengage de plus en plus et dans tous les domaines.

De mauvaises habitudes ont été prises par tous et il faut maintenant, tous ensemble imaginer et développer les activités humaines pour qu'elles ne nuisent plus au climat.  
Les programmes municipaux et départementaux (cantonales) devront à n'en pas douter, intégrer ostensiblement cette problématique.

Au niveau départemental, dans le Haut-Rhin, un gros effort reste à faire pour ce qui concerne le développement durable, il n'est qu'à jeter un oeil sur le site actuel du conseil général de notre département en le comparant à d'autres qui multiplient les initiatives.
 Il faudra galement aller dans le sens de l'application future de la TAXE CARBONE dite" contribution énergie climat" qui est "une taxe sur les énergies fossiles " (pétrole, gaz naturel, charbon).
Cette taxe va singulièrement compliquer le rôle des élus, des entreprises, des particuliers c'est une évidence et très directement d'ailleurs dans le cas du CG68 puisque même les administrations et collectivités y seront soumises, il n'est pas interdit d'être en pointe dans ce domaine....
"Tous les secteurs de l'économie sont réglementés au titre du Protocole de Kyoto (énergie, y compris transport, procédés industriels, utilisation de solvants et autres produits, agriculture, déchets). Ils doivent par conséquent limiter leurs émissions afin de contribuer au respect des engagements internationaux pris par les Etats. Administrations, collectivités territoriales, agriculture, pêche, industrie, services et ménages seraient ainsi soumis à la taxe carbone".
.
Les conseils généraux doivent montrer l'exemple en incitant FORTEMENT les entreprises, les particuliers, les administrations à revoir leurs consommations de carburants fossiles; il existe des initiatives intéressantes souvent conduites en partenariat avec l'Adem, les communautés d'agglomérations et de communes et même dans certains cas avec des fondations , de plus en plus nombreuses, à vouloir lutter "pour la préservation de notre planète".
Les candidats du PRG aux élections cantonales intègreront cette réflexion dans leurs propositions et programmes en temps et heure.....sous peu.

PRG 68

Commenter cet article