Sondages JDD, le renversement de la hiérarchie de l'exécutif.

Publié le par prg68

Fillon---sarkozy.jpgSondage exclusif Ifop pour Le journal du Dimanche

Etes-vous satisfait ou mécontent de Nicolas Sarkozy comme président de la République?
  • 6%

    Très satisfait

  • 32%

    Plutôt satisfait

  • 34%

    Plutôt mécontent

  • 28%

    Très mécontent

Enquête réalisée du 14 au 22 février 2008 auprès d'un échantillon de 1879 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Analyse du sondage

Renversement sans précédent

Par Jean-Luc PARODI
Directeur de recherche au Cevipof, consultant Ifop
Jean-Luc Parodi analyse le baromètre Ifop pour le JDD du mois de février. Il pointe un renversement de la hiérarchie de l'exécutif, président à la baisse, Premier ministre en hausse, inédit sous la Ve République.

Un président qui s'écroule encore (- 9), après les baisses des mois précédents, un Premier ministre qui, comme un ludion, semble monter (+ 7) en proportion de la baisse de son président, des électeurs interrogés qualitativement qui donnent clairement les clés de cette situation sans précédent sous la Ve République, tels sont les principaux apports du nouveau Baromètre Ifop-JDD, à la veille d'élections municipales peut-être moins unilatérales qu'on ne l'entend dire souvent.

Un renversement sans précédent de la hiérarchie de l'exécutif
A l'exception des situations de cohabitation, dans lesquelles un Premier ministre légitimé par sa victoirefillon-sarkozy.jpg législative fait face à un président indirectement vaincu (56%, par exemple, pour Edouard Balladur en avril 1993, contre 34% pour François Mitterrand), la norme de la Ve République est le décalage à l'avantage du président des cotes de l'exécutif, avec parfois de très légères modulations, mais jamais on n'avait connu un écart de 19 points à l'avantage du Premier ministre, ni des évolutions de sens contraire. Cet avantage du Premier ministre sur son président se rencontre dans toutes les familles politiques: il est même de 29 points chez les sympathisants du MoDem et de 25 au FN; on le constate aussi chez les sympathisants UMP: 92% de satisfaits, contre 81% pour Nicolas Sarkozy. Cette double et contradictoire perception de l'exécutif rend délicate la mesure exacte de l'appréhension par les citoyens du pouvoir mis en place il y a dix mois.
Lire la suite sur le site web du JDD:http://www.lejdd.fr/sondages/92.html

Etes-vous satisfait ou mécontent de François Fillon comme Premier ministre?

  • 9%

    Très satisfait

  • 48%

    Plutôt satisfait

  • 30%

    Plutôt mécontent

  • 10%

    Très mécontent

  • 3%

    Ne se prononcent pas


    image jpg-

Publié dans Article de Presse

Commenter cet article