Delanoë, socialiste et les pieds sur terre.

Publié le par prg68

"Un modernisme teinté de mitterrandisme".
Un socialiste qui a les pieds sur terre, ça n'est pas banal; reste à savoir si les militants du PS le mettront en situation de rénover son parti et plus, si affinités...

Extrait article de presse:
Lundi, Bertrand Delanoë est revenu sur la polémique, rappelant que le congrès de Reims de novembre était régulièrement présenté comme «un débat de personnes». «Je constate que c'est un débat d'idées. Et il se peut même que j'y sois pour quelque chose. Je m'en réjouis, d'autant que je ne suis pas le premier à sortir un livre», a-t-il dit.
La stratégie du maire de Paris en vue de cette échéance capitale semble aujourd'hui plus claire. Delanoë veut obliger ses concurrents à se positionner autour de sa ligne politique, un «modernisme» teinté de mitterrandisme: «Bertrand veut contrer la droite qui a su capter dans les années 80 l’aspiration des citoyens à la liberté. Certes, il prend un risque mais, à l’heure où les femmes et hommes politiques ont la tête dans les enquêtes d’opinion, il s’inscrit dans la tradition de Mitterrand qui savait prendre des risques dans la vie politique», explique Patrick Bloche.Image des présidentielles 2007, clin d'oeil- Source article 20minutes.fr2Ominutes.fr

Commenter cet article